Octobre 2018

Film, Cinéma

Couverture souple – 190×135 – 96 pages – 9782355743467 – 11,90€

Résumé

Les Dents de la mer exerce sur le public une fascination extraordinaire. Ce film, qui paraît simpliste et manipulateur, a divisé les critiques en deux camps : ceux qui le traitent d’œuvre infantile et sensationnaliste d’une part, et ceux qui considèrent le requin comme une métaphore politique et psychosexuelle complexe. Antonia Quirke, dans sa réaction impressionniste, affirme quant à elle que ces deux interprétations escamotent la réussite du film dans le simple cadre artistique.
Dans ce film, Spielberg associait sa capacité à combiner les genres et un talent technique précoce pour créer un véritable chef d’œuvre, que beaucoup sous estiment, y compris lui-même. Quant à Quirke, elle considère qu’il pourrait s’agir de son œuvre la plus magistrale.

La collection BFI : Les Classiques du cinéma regroupe des ouvrages finement écrits et joliment illustrés, qui introduisent, interprètent et célèbrent les films marquants du cinéma mondial. Chaque volume offre un argument pour le statut de “classique” du film, ainsi que le récit de sa production et de sa réception, sa place au sein d’un genre ou d’un cinéma national, un compte-rendu de son importance technique et esthétique et, dans de nombreux cas, la réponse personnelle de l’auteur par rapport à son film.