Juillet 2016

Film, Cinéma

Couverture souple – 190×135 – 98 pages – 9782355742699 – 11,90€

Résumé

Juste avant sa sortie en 1980, Stanley Kubrick présenta Shining comme « le film d’horreur le plus effrayant de tous les temps ». Bien que les premières critiques aient été peu encourageantes, le film est depuis devenu l’un des films d’horreur les plus admirés de toute l’histoire du cinéma. À travers son énorme influence sur la culture populaire, Shining a généré un vaste ensemble d’interprétations et autres théories du complot.
La brillante étude de Roger Luckhurst sur ce film phare explore ses thèmes, ses tropes et ses résonances à travers une analyse détaillée des scènes et de l’interprétation. Replaçant Shining dans de nouveaux contextes, cet ouvrage observe la nature complexe du cinéma d’horreur de la fin des années 70 et du début des années 80. En reprenant la figure clé du labyrinthe de l’hôtel hanté, Luckhurst offre de nombreuses pistes pour naviguer dans les méandres et les rebondissements de ce film énigmatique.

 

La collection BFI : Les Classiques du cinéma regroupe des ouvrages finement écrits et joliment illustrés, qui introduisent, interprètent et célèbrent les films marquants du cinéma mondial. Chaque volume offre un argument pour le statut de “classique” du film, ainsi que le récit de sa production et de sa réception, sa place au sein d’un genre ou d’un cinéma national, un compte-rendu de son importance technique et esthétique et, dans de nombreux cas, la réponse personnelle de l’auteur par rapport à son film.