Jon Lewis

Janvier 2017

Film, Cinéma

Couverture souple – 190×135 – 96 pages – 9782355742927 – 11,90€

Résumé

Le Parrain (1972) de Francis Ford Coppola a marqué une transition dans la production du cinéma américain. Son succès a changé Hollywood à jamais, en tant qu’œuvre, en tant que « propriété » créative exploitée par les studios de la Paramount, et comme source d’inspiration pour des générations de cinéastes.
L’étude du Parrain de Jon Lewis commence par une analyse du style visuel audacieux porté par le film (les longues et théâtrales séquences en studio, l’éclairage en clair-obscur, le montage dont le point culminant dévoile un parallèle entre un baptême familial et une série de meurtres brutaux).
Lewis étudie les drames qui se jouent à l’écran tout autant que ceux se trament en coulisses. Il dévoile une série d’histoires vraies de gangsters et met le doigt sur la possibilité que des millions de dollars de la mafia aient bien pu financer le film et sur comment, au final, le long-métrage a sauvé la Paramount et l’industrie hollywoodienne tout entière…

 

La collection BFI :  Les Classiques du cinéma regroupe des ouvrages finement écrits et joliment illustrés, qui introduisent, interprètent et célèbrent les films marquants du cinéma mondial. Chaque volume offre un argument pour le statut de “classique” du film, ainsi que le récit de sa production et de sa réception, sa place au sein d’un genre ou d’un cinéma national, un compte-rendu de son importance technique et esthétique et, dans de nombreux cas, la réponse personnelle de l’auteur par rapport à son film.